04 septembre 2012

les films que j'ai aimé...

En ce jour de rentrée scolaire et puisque je vous ai appâté avec les films que j’avais vu en voici un petit aperçu.

Il y a quelques belles pépites, pour certains de ces films ils ne sont plus diffusés en salle mais vous pourrez toujours les regarder lorsqu’ils programmés sur ARTE ou CANAL+ ou sur les chaînes CINEMA pour celles qui y sont abonnées sinon il reste les DVD à emprunter dans les médiathèques.

Je vais aller des plus anciens au plus récents…

J’y suis allée seule ou accompagnée de mes amies, nous nous donnons rendez-vous devant le cinéma, c’est bien pratique que le Pandora soit si bon marché et fonctionne par abonnement cela reste abordable de payer sa place 4,80 euros de nos jours, surtout que j’ai accéléré ma fréquentation ces derniers temps, c’est une de mes soupapes de sécurité lorsque je suis à bout de ma résistance….

LA GUERRE EST DECLAREE réalisé par Valérie DONZELLI

Une belle histoire d’amour entre Juliette et Roméo, ils sont jeunes, ils s’aiment, ils sont insouciants et plein d’entrain pour vivre ensemble. Emménager dans un nouvel appartement et faire un enfant ADAM, mais Adam tarde à marcher, il a une jour gonflée et le verdict tombe, tumeur du cerveau.

Malgré le sujet, ce film est un hymne à l’espoir et à la solidarité de cette famille et de leurs amis. C’est un film d’espoir, de combat et d’amour….

LA REINE DES POMMES réalisé aussi par Valérie DONZELLI

J’étais allée le voir la même soirée car le cinéma avait organisée cette soirée autour d’une tarte aux pommes que nous devions apporter et que nous avons dégustée entre les deux films.

C’est le premier film de la réalisatrice, un film inclassable, loufoque et sentimental

Voilà Adèle qui s’effondre complètement parce qu’elle s’est fait larguée par son petit ami

Heureusement il y a sa cousine Rachel, une solitaire fière et acariâtre, qui cache son bon cœur sous une bonne couche de mauvaise humeur, et son œil malade sous d’épaisses lunettes noires, elle va tenter de la remettre sur pied…

C’est original c’est frais et c’est très drôle….

LA DELICATESSE réalisé par David et Stéphane FOENKINOS

La délicatesse c’est d’abord un livre écrit , il y a quelques années par David Foenkinos.

L’histoire d’une renaissance lumineuse qui a su touché des milliers de lecteurs avec son style si particulier et sa foi viscérale en la beauté& des rencontres singulières qui font que tout est toujours possible, même après le pire….

Nathalie est amoureuse de François, ils s’aiment, ils se marient mais François décède brusquement, pour elle tout s’arrête….

Puis doucement, elle va renaître à la vie…. Grâce à sa rencontre avec Markus, un grand escogriffe insignifiant et suédois de surcroit….

Un film rempli de petits gestes qui vous vont droit au cœur, il est d’une infinie douceur aussi simple que renversante….

THE LADY réalisé par Luc BESSON

C’est un portrait magnifique de la « dame de Rangoon », mais il faut y lire autre chose, c’est aussi un vibrant hommage à tous les combattants pour la liberté.

C’est la biographie de cette femme qui lutte pour la liberté de son pays, la Birmanie, mais aussi un vibrant hommage à sa belle histoire d’amour avec son mari un éminent professeur de la civilisation birmane et de ses enfants.

Un film magnifique bouleversant de sincérité.

LA COULEUR DES SENTIMENTS écrit et réalisé par Tate TAYLOR

Après avoir lu le livre, j’ai bien sûr voulu voir le film qui en était tiré, je n’ai pas été déçue malgré que les actrices ne correspondent pas toujours bien sûr à notre imaginaire…

Au Mississippi, dans les années 60, trois femmes que tout devait opposer vont nouer une incroyable amitié autour de l’écriture d’un livre qui s’élève contre l’ordre établi et leur fait courir de grands risques.

C’est un film drôle, plein d’espoir et de courage, qui traite des grandes valeurs humaines… de lutte contre le racisme…

INTOUCHABLES écrit et réalisé par Eric TOLDEDANO et Olivier NAKACHE

Bien sûr tout le monde a entendu parler de ce film

Mais c’est un film humain, authentique, une très belle histoire d’amitié….

J. EDGAR réalisé par Clint EASTWOOD

J. Edgar Hoover fut sans conteste l’un des hommes les plus puissants des Etats-Unis. Un grand mystère pèse pourtant autour de lui. Près de 40ANS après sa mort, on tente encore de comprendre comment le fondateur de l’agence FBI a pu façonner à ce point l’état d’esprit de la justice américaine.

Un jeu d’acteur époustouflant de la part de Léonardo Di Caprio….

FAUSTA «   LA TETA ASUSTADA » écrit et réalisé par Claudia LLOSA

Un film péruvien, ours d’or à la Berlinale 2009

Dans les années 1970 à 1990, une guérilla entre militaires au pouvoir et combattants marxistes a ensanglanté le Pérou, y faisant 70 000 victimes, principalement au sein de la population indienne Quechua. Comme des milliers d’autres femmes, la mère de la belle Fausta a été violée, alors qu’elle était enceinte… Sa fille, elle, n’a pas directement vécu la guerre mais souffre de la « teta asustada » une « maladie » qui se transmet par le lait maternel… ils sont privés de leur âme qui est allée se cachée sous terre…

Fausta vit à Lima chez son oncle, elle est elle-même que lorsqu’elle est avec sa mère pour qui elle chante qu’elle compose pour l’une ou pour l’autre… Elle se fera remarquée par la riche pianiste chez laquelle elle se rend pour lui servir de domestique, en échange de perles d’un collier elle chantera ses chansons….

Un film d’espoir magnifiquement interprété….

Je vais, aussi, au cinéma avec mes petits enfants lorsque je les vois en voici deux exemples…

HUGO CABRET réalisé par Martin SCORCESE

Dans le Paris des années 30, le jeune Hugo est un orphelin de douze ans qui vit seul sous les toits d’une grande gare dont il remonte les horloges. Son passé est un mystère et son destin une énigme. De son père, il ne lui reste qu’un étrange automate dont il cherche la clé… en forme de cœur… qui pourrait le faire fonctionner. Hugo va la trouver grâce à Isabelle, orpheline elle aussi qui vit chez le vieux marchand de jouets de la gare.

Un film hommage au 7ème art qui enchantera les petits et les grands…

LA COLLINE AUX COQUELICOTS réalisé par Goro MIYAZAKI

Un magnifique dessin animé, le cadre de l’œuvre est le Japon des années 60 n’a rien d’une carte postale, et par ses couleurs, ses costumes, ses dessins, nous immerge assez rapidement dans cet univers oscillant joliment entre mélancolie et émotion.

ET SI ON VIVAIT TOUS ENSEMBLE ? écrit et réalisé par Stéphane ROBELIN

Annie, Jean, Claude Albert et Jeanne constituent une joyeuse bande de septuagénaires unis par une amitié de quelques décennies. Deux couples et un célibataire endurci, plutôt gâtés par la vie qui se retrouvent joyeusement et régulièrement pour des manifs, et pour des bonnes bouffes champêtres…

Ce film est une très jolie réflexion sur une autre manière d’envisager les dernières années de sa vie avec légèreté et bonheur, une démarche qui repose sur l’amitié, la solidarité et l’amour, bien meilleurs remèdes à la peur de l’inéluctable que toutes les thérapies et tous les enfermements médicalisés. Ce film m’a touché doublement du fait que ma meilleure amie était partie en province dans une maison de retraite deux mois auparavant….

INDIAN PALACE réalisé par John MADDEN

Voici un nouveau film qui traite de la crise existentielle du 3ème âge. Un petit groupe de retraités anglais va ainsi décider de quitter du jour au lendemain leur pays pluvieux et de s’établir en Inde ensoleillée pour vivre dans un palace dont la publicité leur a vanté les mérites : le best exotic marigold hotel, un luxurieux lieu sacral à Jaipur censé être un havre de paix pour le troisième âge. Mais voilà rien ne va se passer comme ils l’avaient prévu….

C’est un film touchant, pensif, drôle et qui donne une pêche folle… vivement la retraite….

2 days in New York réalisé par Julie DELPY

Une comédie déjantée vraiment drôle, tour à tour tendre et loufoque, ne boudez pas le plaisir de jouer les touristes pour deux jours à New York…

EXTREMEMENT FORT ET INCROYABLEMENT PRES réalisé par Stephen DALDRY

C’est l’histoire d’Oskar, un garçon qui supporte mal le monde. Il nous dit que les gens pensent qu’il souffre du syndrome Asperger, (une forme d’autisme) mais son papa le rassure en lui disant qu’il est très intelligent mais qu’il ne court pas assez vite… le souci majeur c’est que le Papa d’Oskar meurt dans l’attentat du 11 septembre 2001. Et Oskar va se débrouiller pour vaincre sa peur et résoudre l’ultime énigme que son père lui a laissée…

Il va faire plein de rencontres et de découvertes de toutes sortes…  magnifique….

TERRAFERMA réalisé par Emanuele CRIALESE

Terraferma c’est le plaisir de retrouver l’île de Lampedusa, petit bout de paradis. Le vent balaie toujours les paysages désertiques et magnifiques. La mer toujours d’un bleu électrique fascinant mais son écume est amère. Le rocher perdu au milieu des flots est maintenant une terre frontalière entre l’Afrique et l’Europe…

C’est l’histoire des rescapés des naufrages et des habitants de l’île  deux mondes de misère qui se côtoient… tiraillé entre la loi et celle ancestrale des marins qui ne laissent pas d’hommes à la mer…

Il y a eu aussi la quinzaine allemande, pour commémorer le 40ème anniversaire du jumelage de notre ville avec la ville de Grosskrotzenburg, j’ai pu ainsi voir des films allemands…

BARBARA écrit et réalisé par Christian PETZOLD

Une émotion douce et profonde, c’est le souvenir durable que l’on garde de ce beau film, tout en délicatesse. Pourtant l’époque à laquelle se déroule ce film est plutôt sombre, et rude, cela se passe en Allemagne de l’Est, en 1980, le mur de Berlin n’est pas encore tombé, c’est le temps ds cigarettes de contrebande, des combines pour essayer de passer à l’ouest. Le thème de la séparation entre l’Allemagne de l’Est et de l’Ouest.

Barbara est chirurgien pédiatre dans un hôpital à Berlin-Est. Soupsonnée de vouloir passer à l’ouest, elle est mutée par les autorités dans une clinique de province, au milieu de nulle part….

C’est beau et fort de bout en bout….

ALMANYA « Willkomen in Deutchland » réalisé par Yasemin SAMDERELI

C’est une comédie consensuelle mais faussement naïve sur l’immigration. Ici, les immigrés sont turcs en Allemagne, mais aussi musulmans dans un pays de tradition chrétienne… et ce film tendre a soudain quelque chose de rafraichissant et d’apaisant par son humour et sa bienveillance…

LES FEMMES DU BUS 678 écrit et réalisé par Mohamed DIAB

Plus une société est prude, plus les désirs sont refoulés. En Egypte, les femmes ne sont pas à la fête : impossible de sortir sans subir regards appuyés, mains baladeuses, réflexions vaseuses et même pire. Faysa, Seba et Nelly : trois belles femmes d’aujourd’hui, actives, futées, bien vivantes. L’une porte le voile, les autres pas, elles sont de milieux différents, elles ne se connaissent pas… enfin pas encore. On les suit chacune dans leur quotidien, et le puzzle peu à peu se forme. Cela commence par des tranches de vie et cela prend rapidement l’allure d’un polar atypique intrigant et vengeur….

DE ROUILLE ET D’OS réalisé par Jacques AUDIARD

Ali se retrouve avec Sam son fils qu’il ne connait à peine, sans travail, sans domicile, sans argent, il part vivre chez sa sœur à Antibes. A la suite d’une bagarre dans une boîte de nuit, son destin croise celui de Stéphanie. Stéphanie est dresseuse d’orques au Marineland. Il faudra que le spectacle tourne au drame pour qu’un coup de téléphone dans la nuit les réunisse à nouveau. Qand Ali la retrouve la princesse est tassée dans un fauteuil roulant : elle a perdu ses jambes et pas mal d’illusions. Il va l’aider simplement, sans compassion, sans pitié. Elle va revivre…..

MOONRISE KINGDOM réalisé par Wes ANDERSON

Ce film est la promesse de retrouvailles avec un univers joyeusement déjanté, d’une désinvolture follement élégante et d’une générosité et d’un humanisme revigorant.

Cela se passe en 1960 sur une île de la Nouvelle Angleterre, pendant un été particulièrement orageux. Sam, binoclard de 12-13 ans participant à un camp scout, tombe éperdument amoureux d’une autochtone, qui lui rend bien. Conséquence immédiate, ils décident de s’enfuir pour vivre leur amour loin de contingences absurdes du monde des adultes….

JE ME SUIS FAIT TOUT PETIT écrit et réalisé par Cécilia ROUAUD

C’est un premier film bourré de charme qui tout en douceur et en loufoquerie nous parle d’amour, de famille recomposée et de nouveaux départs…

BIENVENUE PARMI NOUS réalisé par Jean BECKER

Il n’a plus la patate, Taillandier. Il n’a plus d’envie, tout l’agace, tout l’énerve. Il n’est pas malade, artiste peintre reconnu qui peut vivre de son art, il a des amis, une belle maison des enfants mais rien à faire, cela ne va plus. Il part sous une pluie battante histoire d’en finir mais sa route va croiser Marylou, elle vient de se faire virer de chez elle par sa mère et son andouille de beau-père violent. Entre le bougon au bout du rouleau et l’adolescente pleine de vie, l’alchimie va opérer, ils vont s’apprivoiser… une histoire toute simple du duo que tout sépare et qui par petites touches d’infinie tendresse se rapprochent….

TO ROME WITH LOVE écrit et réalisé par Woody ALLEN

En une série de séquences comme autant de situations délurées ou décalées, notre acteur réalisateur newyorkais continue de s’amuser des choses et des paradoxes de ses contemporains….

Cela donne envie de se rendre à Rome de se promener dans cette ville et de flâner dans ses rues….

LA PART DES ANGES réalisé par Ken LOACH

Ce film tient à la fois de la comédie sociale et de la fable consolante. Il démarre sur une succession très drôle de comparutions devant un tribunal de Glasgow, ces jeunes paumés se retrouvent condamnés à des travaux d’intérêt général. Harry est leur éducateur et il va initié Robbie et sa petite bande de handicapés sociaux à l’amour du whisky…. Ken Loach alterne situations hilarantes et bouleversantes sans tomber dans l’angélisme ni la complaisance…

80 JOURS réalisé par Jon GARANO et José Maril GOENAGA

Axun est une dame de 70 ans, vaque avec son vieux mari taiseux, cette compagne de toujours qui lui est tellement indispensable… elle va se rendre à l’hôpital pour veiller sur son ex-gendre qui est dans le coma, dans la chambre elle va y retrouvé une amie d’enfance Maïté qui  veille son frère qui a fait une attaque… et cette rencontre va bouleversée son univers… et ses relations avec son entourage fille et mari…

UNE SECONDE FEMME réalisé par Umut DAG

Dans un village d’Anatolie on célèbre un mariage. Le marié représente un joli parti, il vit et travaille à Vienne en Autriche et la jeune mariée est une jeune fille à peine sortie de l’adolescence. La mère pleure et la sœur est furieuse. Très vite on comprend les larmes de la mère et la colère de la sœur. Ayse n’a pas épousé le beau jeune homme mais son père, la mère très malade ayant décidé de lui choisir une nouvelle épouse…. Le réalisateur montre des gens profondément bons mais englués dans des traditions qui les rattachent encore à leur terre natale tant aimée…

TRISHNA réalisé par Michaël WINTERBOTTOM

Tout commence comme un conte de fée, avec grâce et douceur, avec délicatesse et retenue Jay est revenu dans son village natal au cœur du Rajasthan et Krishna qui vit dans un village pauvre et subvient aux besoins de sa famille, ils s’aiment… une nouvelle vie pourrait commencer. Mais tout les sépare il est riche elle est pauvre… ils sont d’une caste différente, tout les sépare…

DU VENT DANS LES MOLLETS réalisé par Carine TARDIEU

Une vraie réussite, un petit bonheur…Rachel une petite fille de 9 ans dort avec sa grand-mère et son cartable sur le dos et Valérie une petite tornade à couettes qui parle vite et rit tout le temps. Ces deux petites filles que tout sépare vont se liées d’une belle amitié… deux familles que tout sépare aussi…  une magnifique histoire très rafraichissante…

JANE EYRE réalisé par  Cary Joji FUKUNAGA

Une nouvelle interprétation de ce joli roman de Charlotte Brontë, elle respecte bien l’ambiance romanesque, de passion et de lyrisme. Une belle réussite pour une très grande histoire d’amour.

Voilà j’espère que cet inventaire ne vous découragera pas mais vous fera découvrir des films qui ne sont pas au box office et d’autres bien sûr dont tout le monde parle…

Je n’ai pas fini car j’ai de nouveaux films à voir car la programmation du Pandora est riche pour cette rentrée….

 

 

Posté par baboupatch78 à 13:40 - films - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire